Messages Clés

 1. Le lupus est en soi un facteur de risque cardio-vasculaire. Entre 35 et 45 ans, le risque cardio-vasculaire est multiplié par 10.

2. Les autres facteurs de risque doivent être dépistés et contrôlés (1) :
• Age (> 50 ans pour les hommes, > 60 ans pour les femmes)
• Tabagisme (actif ou sevré depuis moins de 3 ans)
• Antécédent familial de maladie cardio-vasculaire précoce (infarctus du myocarde ou mort subite, avant 55 ans chez le père ou le frère, avant 65 ans chez la mère ou la sœur ; accident vasculaire cérébral avant 45 ans)
• Diabète (traité ou non traité)
• Dyslipidémie (LDL-cholestérol > 1,60 g/L ou HDL cholestérol < 0,40 g/L)
• Hypertension artérielle
• Obésité
• Insuffisance rénale chronique

3. La place des statines en dehors de l’hypercholestérolémie reste à préciser. Les études réalisées jusqu’alors n'ont pas démontré de bénéfice des statines prescrites en prévention de l'absence d'hypercholestérolémie.

4. Le tabac peut diminuer l’efficacité des antipaludéens de synthèse (Plaquenil) (2).

5. Les anticoagulants (AVK) sont prescrits au cours du syndrome anti-phospholipides avec des objectifs d’INR dépendant du type de thrombose (veineuse ou artérielle). Tout arrêt des AVK pour chirurgie ou biopsie doit être discuté et encadré (relais).

6. En cas d’autres facteurs de risques cardio-vasculaires (au moins 1), ou d’anticorps anti-phospholipides, un traitement par antiagrégant plaquettaire (aspirine à faible dose) peut vous être proposé. Certaines équipes le proposent à tout patient lupique (3).

 

(1) http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25455954
(2) http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25648824
(3) http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25461472

Close
Close

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Close

Close