Messages Clés

 1. Il existe un sur-risque infectieux au cours du lupus, indépendamment de tout traitement immunosuppresseur.

2. Idéalement, les vaccins ne doivent être réalisés à distance d’une poussée de la maladie ou de toute autre complication (infection). Certains vaccins (vivants atténués) sont contre-indiqués en cas de traitements par corticoïdes (> 10 à 20 mg/j) et/ou immunosuppresseurs et/ou biothérapies.

3. Les vaccins de la grippe saisonnière et du pneumocoque sont bien tolérés (pas d’aggravation de la maladie) déjà qu'ils sont fortement recommandés même sous immunosuppresseurs. Vaccinations anti-pneumocoque et anti-grippe peuvent être réalisées le même jour. Le vaccin du pneumocoque se fait selon un nouveau schéma vaccinal avec 2 injections à 2 mois d’intervalle (PREVENAR13 puis PNEUMO23).

4. Les autres vaccins sont à discuter au cas par cas. Quand un vaccin a déjà été fait par le passé (ex : hépatite B, fièvre jaune, varicelle, rougeole, rubéole), un contrôle sérologique (titrage des anticorps) peut permettre d’éviter une revaccination inutile.

5. Les vaccins doivent être mis à jour (1) si possible avant l’instauration d’un traitement immunosuppresseur et au mieux 3 à 4 semaines avant initiation d’une biothérapie (2). La vaccination des sujets proches du patient est également une mesure importante, notamment quand le patient ne peut lui-même être vacciné.

6. Le risque infectieux est majoré par les fortes doses de corticoïdes, les immunosuppresseurs et les biothérapies. Tout syndrome infectieux sous ces traitements doit conduire à une prise en charge spécifique et rapide, du fait de la probabilité d’infections appelées « opportunistes ».

7. Sous cyclophosphamide (Endoxan®), une prophylaxie anti-pneumocystose peut vous être proposée.

8. Certaines infections sont particulièrement liées à l’utilisation de certaines biothérapies. Un bilan pré-thérapeutique exhaustif doit être réalisé avant leur instauration.

9. En cas de fièvre, vous devez prévenir conjointement votre médecin traitant et votre référent hospitalier, pour évaluer la nécessité de réaliser des bilans (prise de sang, d’urine, radiographie…) et/ou d’une hospitalisation.

10. Une évaluation du statut immunitaire (typage lymphocytaire, dosage pondéral des immunoglobulines) sera réalisée avant et après l’instauration de ces traitements.

 

(1) https://www.mesvaccins.net/
(2) http://www.cri-net.com/recherche/fichesPratiques/

 

Agents infectueux et traitements


Vaccins

Obligatoires : Diphtérie, Tétanos, polio injectable ;
Recommandés+++ : pneumocoque, grippes
Contre-indiqués si corticoïdes > 10-20 mg/j et/ou immunosuppresseur (vaccins vivant atténués) : polio orale, rubéole, rougeole, Oreillons, varicelle, fièvre jaune, BCG.

https://www.mesvaccins.net/

Close
Close

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Close

Close